Compagnie Prana

Michel Lestréhan

Découvrez le blog de Michel Lestréhan > michel.compagnieprana.com

Danseur et Chorégraphe

L’univers artistique de Michel se constitue d’une recherche chorégraphique contemporaine ainsi que d’une pratique des arts traditionnels : la danse, l’art martial et les percussions du Kérala.

Michel Lestréhan s’est d’abord intéressé aux arts plastiques avant de se tourner vers la danse contemporaine. Il suit des cours avec Carolyn Carlson dès 1976, travaille dans différentes compagnies (Dominique Boivin, Karine Saporta) et crée plusieurs solos.

En 1980, la rencontre avec Hideyuki Yano et Elsa Wolliaston, lui ouvre le chemin vers les danses traditionnelles. Il pratique la danse Butho japonaise avec Min Tanaka et Sankai Juku. En 1984, il obtient une bourse du Ministère de la Culture pour étudier le Kathak en Inde.

Au cours de ce premier voyage, Michel découvre le Kathakali, théâtre dansé du Kérala (Inde du Sud) qui le fascine par la synthèse de l’expression gestuelle et dramatique. Grâce aux Accords Culturels Franco-Indiens, il retourne en Inde en 1987 pour un séjour de six ans. Il étudie trois années au Kérala Kalamandalam avec Vazhenkada Vijayan. Il poursuit ensuite ses études avec Sadanam Krishnan Kutty, avec le soutien de l’Indian Council for Cultural Relations. Michel Lestréhan participe aux spectacles des troupes locales et présente des récitals solos lors de nombreux festivals en Inde, ainsi qu’en France (Strasbourg, Rennes, Paris, Avignon).

En 1992, il pratique l’art martial Kalaripayatt avec Krishnadas Gurukkal, et depuis 1999 avec P.K. Balan Gurukkal.

En 1995, il fonde la Compagnie Prana à Rennes avec Brigitte Chataignier. Depuis ils partagent leur temps entre la France et l’Inde.

Michel Lestréhan organise et participe régulièrement aux spectacles de Kathakali avec des artistes indiens invités en France. Il propose également des concerts de percussions Maddalam keli.

Michel Lestréhan chorégraphie « Les Vêpres des Grenouilles » en 1996. « Le Corps de la Terre », chorégraphie en hommage au Kalarippayatt avec cinq danseurs et trois musiciens indiens, a été créée au Festival Montpellier Danse 98 puis au Théâtre de la Ville à Paris en 2000. « Yadwigha » créée en novembre 2000 est une pièce chorégraphique inspirée des jungles exotiques du peintre Henri Rousseau. Il participe à la programmation du Festival Latitudes Villette / Inde du Sud en juin 2001 et présente le Kalarippayatt aux Rencontres Urbaines à la Villette en Novembre . ll crée « Lotus (du nombril) » avec des danseurs et musiciens de Kathakali à Châteauvallon en mars 2003. En juillet 2005, Michel Lestréhan crée « Tùkkam » au Festival Montpellier Danse 05, rencontre entre un acrobate aérien et deux artistes indiens de Kalaripayatt.

A partir d’un espace dessiné au sol et d’un travail vidéo avec Thierry Micouin, Michel Lestréhan a créé « Kalam / Terre » pour deux danseurs indiens (« kALAM / TERRE » a été créé le 16 novembre 2008 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines et avec l’aide du CNCDC de Chateauvallon.)